Skip to main content
⏱️ 8 min

LE MÉTAVERS POUR VOTRE DSI,
EST-CE POUR DEMAIN OU APRÈS-DEMAIN ?

par Philippe NIEUWBOURG

La direction informatique perd parfois du terrain lors du déploiement de certaines technologies (cela a été le cas ces dernières années dans le domaine de la Business Intelligence). Mais face au développement des jumeaux numériques, aux prototypes d’interfaces de réalité virtuelle, elle pourrait trouver un relais intéressant pour renforcer ses compétences. Le métavers n’est peut-être pas pour demain dans votre entreprise, mais c’est le moment de vous y préparer. Certains y sont déjà et ont développé de nouvelles expertises… découvrez qui…

« Si quelqu’un est assis à l’ombre de cet arbre aujourd’hui, c’est qu’un autre l’a planté il y a bien longtemps », explique Warren Buffet en 1991. Il pense bien entendu à la vision à long terme qu’un investisseur doit avoir. Mais sa réflexion s’applique également à toutes les innovations technologiques. Elles demandent toujours du temps avant d’arriver à leur maturité. Tout comme une bonne bouteille de vin, il faut savoir attendre le bon moment, ce que l’on appelle le « time to market » dans le monde des affaires.

Vous avez forcément lu un article, ou entendu parler de « métavers » durant ces derniers mois. Pourtant les mondes virtuels, la réalité augmentée, ne sont en rien des sujets nouveaux. En 1992, le roman Snow Crash de Neal Stephenson (Le Samouraï Virtuel, en français), se déroulait déjà dans le métavers.

Mais c’est l’annonce de Facebook de se renommer en Meta, le 28 octobre dernier, qui a fait émerger le terme de Métavers aux yeux du grand public. Bien sûr, juste après, le soufflet médiatique est en partie en train de retomber, mais cette date est importante.
En une semaine l’intérêt mondial pour le mot-clef « metaverse » a été multiplié par vingt, comme le montre le graphique ci-dessous (Source Google Trends).

 

De quoi s’agit-il ? Sans doute après avoir lu le nom de Facebook, vous dites-vous « ce n’est pas pour moi ! ». Et vous avez raison ! Les ambitions de Facebook-Meta dans le domaine des mondes virtuels ne sont pas votre priorité professionnelle.
Mais le métavers c’est beaucoup plus que cela, et vous y avez peut-être déjà un pied, votre entreprise ou vos concurrents…

Qu’est-ce que le Métavers ?

Difficile d’accorder tous les experts sur une même définition. Nous dirons qu’il s’agit d’un assemblage, d’un puzzle, qui regroupe des usages, des technologies et des modes d’interactions, en cours de développement depuis des décennies. Pour moi, le métavers est la représentation d’un système « réel/existant » ou « physique » dans le monde numérique. Il s’agit donc d’un méta système ou encore une méta version du monde réelle d’où le terme métavers.

Un mot fédère beaucoup de ces travaux, la réalité virtuelle. Vous connaissez Second Life, qui date du début des années 2000, mélange de monde virtuel et de jeux vidéo. Vous avez vu des applications vous permettant de découvrir une ville, de pointer votre téléphone vers un bâtiment et de visualiser des images ou informations supplémentaires – ce que l’on appelle de la réalité augmentée. Vous connaissez de nom les jumeaux numériques, ces prototypes industriels développés en réalité virtuelle pour accélérer les phases de test, ou anticiper le vieillissement de pièces mécaniques. En fait, les applications opérationnelles sont déjà nombreuses !

Le métavers sera la réunion de l’ensemble de ces applications de réalité virtuelle ou augmentée, de mondes numériques, dans un seul espace. Aujourd’hui les dispositifs d’accès (casques de réalité virtuelle, gants, combinaisons…) sont encore hétéroclites ; les systèmes d’exploitation et les interfaces utilisateurs sont incompatibles ; les données, avatars et objets virtuels restent non interopérables. Mais tous y travaillent. Et dans quelques années, en 2026 (mais cela peut prendre encore une décennie), selon une étude du Gartner, 25 % d’entre nous passerons au moins une heure par jour dans le Métavers.

Quels sont les secteurs industriels et les métiers les plus rapidement impactés ?

Certains secteurs ont pris de l’avance : la culture, le divertissement, la mode, sont déjà présents dans le métavers et y organisent des événements. Mais la distribution s’y intéresse de près. Carrefour et Casino ont acquis des terrains virtuels, peut-être pour y construire des magasins virtuels. Le domaine de la formation a créé des campus virtuels comme Neoma Business School ou Grenoble Ecole de Management. Mais l’application la plus sérieuse et la plus aboutie est certainement celle des jumeaux numériques dans le monde industriel. La plateforme 3D Experience de Dassault Systèmes fait partie du métavers. Pas simplement l’industrie d’ailleurs ! En début d’année, la ville de Las Vegas a dévoilé la création de son jumeau numérique qui lui permettra de tester ses développements afin de réduire son empreinte écologique.

Pour moi les cryptos monnaies comme le bitcoin ou l’etherum sont aussi une forme de méta représentation numérique d’une monnaie. Simplement avec la facilité liée au numérique de créer des cryptos à volonté pour tout et n’importe quoi.

Idem pour les NFTs se basant sur la blockchain qui assure une forme de certification inviolable de la propriété de tout et n’importe quoi, notamment quand il s’agit d’une création numérique qui peut donc se multiplier à l’infini. Cf. notamment le succès de SORARE.

Nous ne parlons déjà plus au futur, mais bien au présent. Certains secteurs tireront profit de ces mondes virtuels dès les prochaines années. A l’origine de ces développements, les départements métiers (marketing, commercial, R&D…). Mais les compétences technologiques seront indispensables.

Que cela signifie-t-il pour un directeur informatique ?

Alors comment la direction informatique d’une entreprise doit-elle se positionner sur ces sujets ? Faire la sourde oreille n’est pas la bonne stratégie. Et elle conduira les métiers à faire seul leur chemin vers ces nouvelles technologies, au travers d’agences ou de prestataires extérieurs, et à déposséder l’informatique de ces évolutions.

Se jeter à corps perdu dans le métavers, n’est pas non plus la bonne stratégie. Il est trop tôt pour déployer et généraliser. Les inconnues de l’équation sont encore trop nombreuses.

Pourtant, pas de métavers sans compétences technologiques : réalité virtuelle, interopérabilité, big data, intelligence artificielle, blockchain, cloud computing… et bien d’autres savoir-faire seront indispensables. La direction informatique trouvera dans les mondes numériques une occasion unique de mettre en pratique ses capacités ; et de se renforcer au travers des technologies du futur.

La stratégie que nous conseillons se décline en trois actes : s’informer et se former, analyser et comprendre, puis enfin expérimenter. Si le sujet vous intéresse, nous y reviendrons dans un prochain article afin de détailler ces étapes.

La première étape est à la portée de tous : s’informer, par exemple au travers de médias indépendants dédiés aux usages professionnels du métavers, comme www.metaneo.fr; et se former, par exemple en suivant la formation de sensibilisation en deux jours, que Acadys vous propose : Métavers : enjeux, technologies, plan d’action.

Vous avez trouvé ces quelques lignes intéressantes. Dites-le-nous, en commentaire, ou sur les réseaux sociaux. Nous avons hâte de savoir ce que vous pensez du métavers.

La première étape est à la portée de tous : s’informer, par exemple au travers de médias indépendants dédiés aux usages professionnels du métavers.
C’est également pour cela que nous avons lancé un séminaire de sensibilisation en deux jours : Métavers : enjeux, technologies, plan d’action animé par Philippe Niewbourg.

Vous avez trouvé ces quelques lignes intéressantes.
Dites-le-nous, en commentaire, ou sur les réseaux sociaux. Nous avons hâte de savoir ce que vous pensez du métavers.

Philippe Niewbourg est spécialisé dans la science des données, également appelée Intelligence d’Affaires ou Business Intelligence, puis Data Warehouse, Big Data et aujourd’hui Intelligence Artificielle et Apprentissage Machine. Il est créateur et dirigeant de Decideo, le site francophone de référence sur l’informatique décisionnelle.

Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Nous sommes certifié : DataDock Certification Qualiopi : en cours Numéro de déclaration d’activité n° 11755764575, auprès du préfet de région d’Ile de France. SIREN : 422 466 953
Nous sommes certifié : DataDock Certification Qualiopi : en cours Numéro de déclaration d’activité n° 11755764575, auprès du préfet de région d’Ile de France. SIREN : 422 466 953
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous
Réserver une date
97 rue Saint Lazare 75009 Paris
+33(0)1 40 20 41 41
E-mail
formations@acadys.com
Téléphone
adresse
Contactez-Nous