Temps de lecture : 2 minutes

Face à la crise : "Entreprise confinée, entreprise libérée !"

De la nécessité impérieuse de ne pas confondre
la logique d'outillage avec la démarche d'organisation

Dans un entretien réalisé par Jean Rognetta, Christophe Legrenzi, Président d’Acadys aborde les questions de transformation de l’organisation du travail pendant et après la crise. Avec une proposition de modèle : l’entreprise libérée.

« Face à la situation inédite que nous vivons actuellement, certains dirigeants semblent tentés de penser qu’avec la panoplie d’outils de visioconférence, de messagerie instantanée et de partage de dossiers dont sont équipés leurs collaborateurs, leur entreprise est sauvée et peut fonctionner de manière optimale.

A contrario, certaines entreprises ont dû arrêter leurs opérations, faute de savoir partager les outils métiers. Le pression pour la modernisation du système d’information est donc forte. Mais il ne faut pas confondre la logique d’outillage avec la démarche d’organisation. Une entreprise peut très bien être suréquipée mais ne pas être organisée du tout. »

Leave a Reply